1
Retour
Voir la bande annonce

TURQUIE , France , Allemagne , Bulgarie | 188 minutes | 2018

Construit sous forme de différents tableaux, le parcours de Sinan, un jeune diplômé qui revient dans son village natal, en Anatolie, et devient tourmenté par le désir d’écrire un roman, est truffé de rencontres. Retrouvailles, confrontations et discussions sont le parfait prétexte pour le cinéaste turc de déployer une démarche axée autour des dialogues (une joute verbale entre Sinan et un auteur établi dans une librairie locale est particulièrement mémorable). Sans jamais sacrifier la fluidité de son langage cinématographique austère et magnifiquement poétique, Ceylan propose une fresque mélancolique et complexe, mais aussi une histoire père-fils profondément émouvante.

Sélection officielle - Festival de Cannes

Séances

lundi 8 octobre 2018

Séance #118
13:00
Cinéma Impérial

Nuri Bilge Ceylan

Nuri Bilge Ceylan est né à Istanbul le 26 janvier 1959. En 1976, il démarre des études d’ingénieur chimiste à l’université technique d’Istanbul, dans un contexte de forte agitation étudiante, sociale et politique.
En 1978, il poursuit avec un diplôme d’ingénieur électrique à l’université du Bosphore. Il y développe un très fort intérêt pour l’image, s’inscrivant au club de photographie de l’université. C’est là également qu’il alimente son goût pour les arts visuels et la musique classique, grâce aux vastes ressources bibliothécaires de la faculté. Il commence à prendre des cours de cinéma et assiste aux projections du ciné-club, ce qui renforce son amour du cinéma, né des années plus tôt dans les salles obscures de la cinémathèque d’Istanbul.
Diplômé en 1985, il voyage à Londres et à Katmandou, et en profite pour réfléchir à son avenir. Il revient en Turquie pour faire son service militaire d’une durée de 18 mois. C’est à ce moment-là qu’il décide de dédier sa vie au cinéma.
Après son service, il étudie le cinéma à l’université Mimar Sinan, tout en devenant photographe professionnel afin de gagner sa vie. Au bout de 2 ans, il abandonne son cursus universitaire pour passer à la pratique. Il commence par jouer dans un court-métrage réalisé par son ami Mehmet Eryilmaz, tout en participant au processus technique de réalisation.
Fin 1993, il commence à tourner son premier court-métrage, KOZA. Le film est projeté à Cannes en mai 1995 et devient le premier court-métrage turc sélectionné au festival de Cannes.
Sur ses trois premiers longs-métrages, KASABA (1997), NUAGES DE MAI (1999) et UZAK (2003), Ceylan assure lui-même plusieurs postes techniques : image, design sonore, montage, écriture, direction d’acteurs, production...
UZAK remporte le Grand Prix et le Prix d’interprétation masculine pour les deux comédiens principaux à Cannes en 2003, faisant de Ceylan un réalisateur reconnu au niveau international. Continuant son tour des festivals après Cannes, UZAK gagna pas moins de 47 récompenses, dont 23 internationales, et devint ainsi le film le plus récompensé de l’histoire du cinéma turc.
Ses films suivants sont tous primés à Cannes. En 2006, LES CLIMATS y remporte le prix FIPRESCI de la critique internationale, en 2008 LES TROIS SINGES le prix du meilleur réalisateur et en 2011 IL ETAIT UNE FOIS EN ANATOLIE à nouveau le Grand Prix.
En 2014, son septième long-métrage WINTER SLEEP remporte la Palme d’Or et le prix FIPRESCI de la presse internationale.

distribution et crédits

  • Scénario Akin AKSU, Ebru CEYLAN, Nuri Bilge Ceylan
  • Interprétation Aydin Dogu DEMIRKOL, Murat CEMCIR, Bennu YILDIRIMLAR

films recommandés

LES INCONTOURNABLES

THE HOUSE THAT JACK BUILT

V.O. Anglaise | st Français

Fidèle à son habitude, le célèbre réalisateur provoque et choque avec le portrait de Jack, ce tueur en série impitoyable, un architecte intellectuel...

DANEMARK , France , Suède , Allemagne | 188 minutes | 2018

LES INCONTOURNABLES

THE SISTERS BROTHERS

V.O. Anglaise

Trois ans après avoir raflé la Palme d’or au Festival de Cannes avec Dheepan, le célèbre cinéaste français réalise son premier grand film...

ÉTATS-UNIS , France , Roumanie , Espagne | 188 minutes | 2018

LES INCONTOURNABLES

HAPPY NEW YEAR, COLIN BURSTEAD.

V.O. Anglaise

Les retrouvailles d’une famille, le soir du Nouvel An. Ben Wheatley (High Rise, A Field in England), le diabolique auteur d’un renouveau du cinéma...

ROYAUME-UNI | 188 minutes | 2018

x Fermer

Notre Infolettre

Restez connecté

Inscrivez-vous à notre infolettre pour suivre toute notre actualité et ne rien manquer du Festival à l'année longue !

Veuillez renseigner ce champ Prénom invalide
Veuillez renseigner ce champ Nom invalide
Veuillez renseigner ce champ Adresse courriel invalide
Envoyer Vous recevrez un courriel dans quelques minutes afin de confirmer votre inscription à l'infolettre Vous êtes déjà inscrit à notre infolettre

Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité, cliquez ici